PAN! #4

concerts / spectacle de rue / bal

Les vendredi 23 et samedi 24 septembre, le Collectif PAN (ex-Collectif Jazz de Basse-Normandie), en partenariat avec amavada, vous invite à fêter la fin de l'été entre amis et en famille !

ZAFAROUD - HORNSTROM - SKULLTONE - MAGNETIC TRIO - SHAULI EINAV 4TET - IMPERIAL ORPHÉON - TOURNEZ NADÈGE - Cie L’OREILLE ARRACHÉE

Radio Bazarnaom vous surprendra tout au long du festival et couvrira l’ensemble de l’événement !
Les animateurs de cette station de renommée internationale viendront enrichir les soirées de leurs interventions de spécialistes omniscients. Préparez vous à assister à des interviews qui débouchent les esgourdes et font frétiller le neurone !

Tarifs :
7/10€ - pass 2 soirées 17€
Gratuit pour les moins de 12 ans !
Infos pratiques :
buvette et restauration sur place

20/09
19:00
Poésie sonore
(France)
Luc Bénazet : voix / Patrice Grente : sons / Deborah Lennie : voix
En 2010, Luc Bénazet rencontre Patrice Grente et Deborah Lennie à la Triennale de Montmartin-sur-Mer. Il forme le duo BéGR avec Patrice Grente à cette occasion et joue avec Deborah Lennie à la maison de la Poésie.
Luc Bénazet a récemment publié discurso, tradución Emilio Araúxo (amastra-n-gallar, 2013). Il est également l’auteur de La vie des noms (nous, 2012), d’Envoi avec Benoît Casas (Héros-Limite, 2012) et de nÉcrit (nous, 2009).
À paraître : Vie généreuse (Le Refuge en Méditerranée)
20:00
so-lo-lo (one man gamelan)
Thibault Florent : guitare 12 cordes préparée
Derrière so-lo-lo se cache un solo de guitare acoustique 12 cordes préparée. A l'aide de quelques objets simples (aiguilles à tricoter, barrettes...), Thibault Florent détourne son instrument pour nous emmener dans un univers rythmique, entre micro-compositions et improvisations. Certains sons sont proches du gamelan, d'autres rappellent le piano préparé de John Cage, la guitare de Fred Frith... Une esthétique hors du commun pour un appel à la transe.
21:00
J.A.S.S.
Samuel Blaser : trombone / Alban Darche : saxophone ténor / Sébastien Boisseau : contrebasse / John Hollenbeck : batterie
Rendez-vous “majeur” du festival, ce quartet ne cesse d’élargir son aura sur la scène du jazz européen depuis 2011. Formé autour du talentueux batteur John Hollenbeck et de Samuel Blaser, tromboniste qu’on ne présente plus, JASS nous propose un jazz dans lequel la construction collective du discours musical est le mot d’ordre. Sébastien Boisseau et Alban Darche complètent cette merveilleuse équipe.
L’effervescence commune se met au service d’une musique très mélodique, lyrique et parfois rageuse, tout en jouant constamment avec cette notion sacrée en musique : le silence.
Le quartet nous proposera ses compositions originales. Un dialogue musical à ne pas manquer !
22:00
Yoko Higashi - performance danse/son
Yoko Higashi est danseuse, chorégraphe et compositrice. Elle débute sur la scène à Tokyo et aujourd’hui expérimente différentes directions corporelles et sonores : danse butô, théâtre nô, danse contemporaine, musiques éléctoniques et pop. Elle a travaillé avec des artistes tels Lionel Marchetti, Keith Rowe, Tomas Korber ou Jérôme Noetinger. Chaque performance de Yoko Higashi est une expérience unique dans un paysage où le son prend corps.
23:00
Bohême Express
Guylaine Cosseron : chanteuse à voix multiples / Emmanuel Héraud : saxophones / Olivier Riquart : accordéon / Gary Grandin : guitare manouche / Hugues Letort : contrebasse / Emmanuel Ricard : percussions
Pastel de cultures croisées entre traditions nomades, jazz et musiques ethniques. Un vent de bohème souffle sur ce sextet aux incursions résolument contemporaines. Les musiciens naviguent en électrons libres sur des esthétiques aussi contrastées qu’inattendues. L’harmonie ou le chaos qui en découle est l’expression de cette recherche artistique clairement revendiquée et qui veut s’inscrire dans un puissant courant créatif.
21/09
14:30
Boris Blanchet / Daniel Jeand’heur
Boris Blanchet : saxophones / Daniel Jeand’heur : batterie
Ces 2 artistes ne sont plus à présenter. On a pu entendre Boris Blanchet, saxophoniste référence de la scène francophone, auprès de musiciens comme Archie Shepp, David Murray, Alain Jean-Marie ou encore l’ONJ ! En fait la liste est trop longue… Daniel Jeand’heur, batteur très énergique alliant tradition et modernité, a joué avec Steve Potts, Éric Prost, David Sanchez…
Ils nous proposent une musique énergique, organique et lyrique. Le point d’ancrage reste la mélodie qui, elle-même, se retrouvera plus ou moins triturée dans tous les sens, soumise à la liberté de l’improvisation ! Ce duo n’est pas sans nous rappeler les « dialogues » frénétiques et passionnés entre John Coltrane et Rashied Ali.
15:30
It’s playtime ! - conte enregistré en public (français/anglais)
Abigail Green et Virginie Vaillant : voix / Emmanuel Lebrun : création sonore
Abi, Ninie et Manu racontent les classiques de la littérature jeunesse en franco-british. De Dickens à Grimm, des histoires avec un twist ! Le conte du jour, a little grinçant et si loin de Disney, embarque des petits et des grands dans une aventure enregistrée en direct. Emmenez tous vos voix et vos oreilles!
It's Play Time est diffusé les mercredis et dimanches à 18h sur www.radiobazarnaom.com
16:30
Comme un rêve - ciné-concert Jean Renoir
Olivier Thémines : clarinettes et composition / Guillaume Hazebrouck : clavier Rhodes et composition
Après avoir visité le cinéma de Buster Keaton, les musiciens Olivier Thémines et Guillaume Hazebrouck s'attellent à relire deux joyaux du cinéma muet, Sur un air de Charleston (1927) et La petite marchande d'allumettes (1928). Le premier, une pochade surréaliste dans laquelle Jean Renoir s'adonne à un savoureux essai d'anthropologie inversée. Le second, un conte réaliste auquel il offre un prolongement fantasmagorique par des prouesses d'inventivité visuelle. Par une instrumentation légère et colorée, le clarinettiste et le claviériste s'emploient à mettre en valeur l'aspect burlesque et ethno-futuriste du premier, la tonalité brumeuse et fantasmagorique du second, et prennent le pari de souligner la sensibilité humaniste de Renoir qui sera la marque de son cinéma à venir.
17:30
Big Four
Julien Soro : saxophones / Stephan Caracci : vibraphone / Fabien Debellefontaine : sousaphone / Rafaël Koerner: batterie
Big Four est un quartet réuni en 2009 à l’initiative du saxophoniste Julien Soro. L’instrumentarium singulier de ce quartet à deux vents et deux percussions (saxophone/sousaphone et vibraphone/batterie) révèle dès la première écoute un son de groupe inédit et une palette de timbres rarement exploitée dans un contexte de petite formation.
Les compositions de Julien Soro deviennent au fil du temps un terrain d’exploration collective où la spontanéité et la profusion rythmique sont au centre des débats. Une musique à la fois ronde et anguleuse dans laquelle l’évidence côtoie le paradoxe ! Les musiciens de Big Four cherchent cet espace entre conscience et relâchement qui leur permettrait de donner du mouvement au son. Retoucher à cet état enfantin où le « jeu » est omniprésent…
“Une des formations les plus intéressantes du jazz européen sans doute” Thierry Giard, Culture jazz, mai 2014